Après une saison où il a montré l’étendue de son talent dans la cage des Boxers, Quentin Papillon poursuit sa route avec le club bordelais.

A 27 ans, l’international français est devenu une valeur sûre de la Ligue Magnus. Le natif de Rouen est arrivé il y a un an à Bordeaux en droite ligne des Scorpions de Mulhouse où il avait terminé la saison régulière en tête des gardiens du championnat en pourcentage d’arrêts (92,81%).

Après un début de saison difficile des Boxers, il a trouvé sa vitesse de croisière à l’image de tout un groupe, pour terminer la saison régulière en quatrième position en pourcentage d’arrêts (92,67%), derrière le gardien de Rouen Matija Pintaric (92,86%).

En playoffs, en ayant joué 17 des 18 matchs jusqu’au match 6 face à Rouen, Quentin Papillon a totalisé 92,77% d’arrêts, terminant juste derrière Matija Pintaric, le gardien des Dragons de Rouen (92,86%).

Ce club de Rouen, il le connaît bien puisque c’est là qu’il a patiné pour la première fois, a fait toute sa formation et a découvert la Ligue Magnus alors qu’il avait 18 ans ! C’est cette année là qu’il a remporté 4 trophées ! Trois avec les pros rouennais, la Coupe Continentale, la Coupe de France et la Ligue Magnus, et le quatrième avec les U20 de l’équipe de France sacrés champions du Monde D1B. L’année suivante, il montera sur le troisième match du podium au championnat du Monde U20 D1A.

Sous licence bleue, il passera pour l’essentiel les deux saisons suivantes entre 2017 et 2019 sous les couleurs des Drakkars de Caen en D1, ne faisant que quelques apparitions en Ligue Magnus avec Rouen.

En 2019, il quittera sa Normandie natale pour prendre la direction de Mulhouse pour deux saisons consécutives avec les Scorpions qui disputeront les quarts de finale de la Ligue Magnus la première année, avant que la crise sanitaire ne vienne perturber la saison suivante.  

En 2021-2022, il partira pour la première fois à l’étranger et signait avec Grüner, club d’Oslo évoluant dans la plus haute ligue norvégienne avant de revenir la saison suivante à Mulhouse avec les performances que l’on sait et qui vont permettre aux Scorpions de disputer les quarts de finale.

Sur le plan international, Quentin Papillon est devenu un des gardiens incontournables des bleus. Il fait partie de la liste des joueurs retenus pour la préparation du championnat du monde 2024 qui se déroule à Prague et Ostrava (République Tchèque) à partir du 10 mai.

Quentin Papillon lors du dernier match de la saison, le match 6 de la finale contre Rouen, disputait son 151ème match de Synerglace Ligue Magnus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *